menu
Communiqués

Fini les demi-mesures : vers un plan de réorganisation en profondeur des soins de longue durée au Québec

8 décembre 2021 Imprimer

Une nouvelle étude de l’IRPP préconise la création d’une agence « Qualité Québec » pour améliorer durablement les soins aux personnes âgées, y compris dans les CHSLD.  

Montréal — Au lendemain de la crise majeure et des décès évitables survenus dans les Centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) du Québec pendant la pandémie, une étude de l’Institut de recherche en politiques publiques exhorte le gouvernement à réorganiser en profondeur les soins de longue durée en misant sur les besoins des bénéficiaires et l’amélioration qualitative du réseau.

Selon ses auteurs Yves Couturier, Maxime Guillette et David Lanneville, l’incapacité des précédentes réformes de résoudre les problèmes persistants des CHSLD découle d’un ensemble de causes bien connues, notamment d’un sous-investissement chronique, du refus d’anticiper les effets prévisibles du vieillissement démographique, d’une mauvaise gestion du changement ainsi que des problèmes de recrutement et de rétention du personnel.

Pour qu’une nouvelle réforme produise des améliorations durables, ils soulignent l’importance de renforcer la capacité d’innovation, d’autoévaluation et d’adaptation du réseau. Pour ce faire, ils proposent de lancer trois chantiers prioritaires en vue d’accroître la satisfaction des bénéficiaires et du personnel soignant, d’améliorer les résultats cliniques et d’assurer l’efficience budgétaire des soins prodigués. À cette fin, ils exhortent le gouvernement à mettre en œuvre les mesures suivantes :

  1. Réévaluer les besoins des aînés dans l’ensemble du continuum de soins et investir en conséquence dans les soins en établissement, à domicile et en milieu communautaire.
  2. Revoir la gouvernance et l’organisation du travail des CHSLD afin de les amener aux normes du 21e siècle, tout en axant les structures de gouvernance sur les milieux de vie plutôt que de vastes régions.
  3. Créer une agence de type « Qualité Québec » qui donnerait aux décideurs accès aux données cliniques nécessaires à une prise de décision rapide et fondée sur des données probantes.

Cette agence, qui jouerait un rôle clé en renforçant la capacité de transformation et d’adaptation de l’ensemble du système de santé, aurait pour but de mettre en place des processus cliniques et managériaux qui favorisent l’apprentissage et l’innovation en fonction d’une évaluation continue des politiques, pratiques et résultats cliniques.

« Nos propositions établissent une feuille de route détaillée des changements qui permettront d’améliorer les soins de longue durée au Québec, conclut Yves Couturier. Mais il nous faut saisir dès maintenant cette occasion d’agir décisivement pour éviter qu’elle ne se transforme en rendez-vous manqué. »


On peut télécharger l’étude Réorganiser les soins de longue durée à la lumière de la pandémie sur le site de l’IRPP (irpp.org/fr/).

L’Institut de recherche en politiques publiques est un organisme canadien indépendant, bilingue et sans but lucratif, basé à Montréal. Pour vous tenir au courant de ses activités, veuillez vous abonner à sa liste d’envoi.

Renseignements : Cléa Desjardins — Tél. : 514 245-2139 — cdesjardins@nullirpp.org

Réorganiser les soins de longue durée à la lumière de la pandémie

Réorganiser les soins de longue durée à la lumière de la pandémie

Lire le texte

CONTACT MÉDIAS

Cléa Desjardins
Directrice des communications
Tél. 514-245-2139 • cdesjardins@irpp.org