Le Canada n’est pas immunisé contre l’effet Trump — L’inégalité des revenus doit donc rester en tête des priorités du pays

23 février 2017
Print

Montréal – L’inégalité croissante des revenus peut provoquer la montée de mouvements populistes et protectionnistes qui favorisent l’instabilité politique, indique la recherche. Et le Canada n’est pas à l’abri de cette dynamique, clairement illustrée par le Brexit et l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis.

Dans Income Inequality: The Canadian Story, cinquième ouvrage de la collection L’art de l’État publié il y a un an par l’IRPP, les directeurs de publication David Green, Craig Riddell et France St-Hilaire décrivent comment l’inégalité des revenus a sensiblement augmenté au Canada à partir du début des années 1980. La situation s’est toutefois stabilisée depuis 2000, principalement en raison du boom dans les secteurs pétrolier et gazier.

Mais la soudaine interruption de ce boom, jumelée à certains signes d’un recul de la mobilité des revenus, pourrait vite relancer la tendance à la hausse des inégalités. Il ne suffira donc pas de maintenir les politiques actuelles pour nous prémunir contre ces tendances mondiales, préviennent les auteurs. Pour assurer la résilience et l’équité de la société canadienne, ils proposent ainsi un programme ambitieux qui va bien au-delà de simples ajustements du régime fiscal et des transferts.

« Nos gouvernements sont aujourd’hui plus sensibilisés à ces enjeux qu’il y a seulement un an, se réjouit France St-Hilaire, mais il reste beaucoup à faire pour déterminer comment seront véritablement mis en œuvre des concepts comme la “croissance économique inclusive” et le “commerce inclusif” dont il est partout question. »

En prévision du prochain budget fédéral, l’IRPP met en ligne un aperçu des principaux résultats de recherche et des recommandations des directeurs de l’ouvrage.

À propos de l’ouvrage : Income Inequality: The Canadian Story est le fruit de deux années de collaboration entre l’IRPP et le Réseau canadien de chercheurs dans le domaine du marché du travail et des compétences (RCCMTC). Les 27 économistes et experts ayant participé au projet ont analysé les tendances en matière d’inégalités au Canada, les facteurs qui ont contribué à leur augmentation depuis 1980 et le rôle des politiques publiques pour remédier au problème.

-30-

L’Institut de recherche en politiques publiques est un organisme canadien indépendant, bilingue et sans but lucratif, basé à Montréal. Pour être tenu au courant de ses activités, SVP s’abonner à son infolettre.

Renseignements :  Shirley Cardenas    tél. : 514 594-6877    scardenas@nullirpp.org