menu
The Long-Run Determinants of Deep/Political Canada-US Integration featured image
Choix du Canada en Amérique du Nord

The Long-Run Determinants of Deep/Political Canada-US Integration

John N. McDougall 19 janvier 2005

Faisant remonter Ă  la Guerre froide les origines de l’intĂ©gration, John McDougall, (University of Western Ontario) soutient de son cĂ´tĂ© que l’ambition de nombreux chefs d’entreprise canadiens de rĂ©duire l’incidence pratique de la frontière canado-amĂ©ricaine est bien antĂ©rieure aux attentats du 11 septembre 2001, qui n’ont fait qu’accentuer leur dĂ©termination. Dans la joute qui oppose les grands idĂ©aux canadiens aux rĂ©alitĂ©s Ă©conomiques et commerciales, celles-ci auraient ainsi marquĂ© leurs premiers points bien avant l’Ă©lection de 1988.

Contrairement Ă  l’Union europĂ©enne, une intĂ©gration plus poussĂ©e ne nĂ©cessiterait d’ailleurs pas la crĂ©ation de structures dĂ©cisionnelles. Le Canada et les États-Unis n’ont besoin de confier aucune autoritĂ© particulière Ă  une institution centrale, croit l’auteur, les deux pays pouvant thĂ©oriquement concrĂ©tiser leur intĂ©gration Ă©conomique en apportant Ă  leurs politiques des modifications Ă  la fois mutuelles et indĂ©pendantes. Mais ce processus ira de pair avec une intĂ©gration politique, prĂ©vient-il, et exigera « l’adoption de pratiques et de politiques amĂ©ricaines, ou l’harmonisation Ă  celles-ci, dans nombre d’aspects de notre rĂ©alitĂ© nationale ». En tant que « nation souveraine et entitĂ© juridique », le Canada survivra Ă©videmment Ă  ce genre de mutation structurelle. Mais en tant que communautĂ© distincte, conclut John McDougall, chaque avancĂ©e de l’intĂ©gration nord-amĂ©ricaine pourrait Ă  long terme menacer sa cohĂ©sion interne.

Thinking North America is based on presentations made at the biennial “Art of the State” conference held in Montebello in October 2003. It provides a comprehensive examination of the multifaceted challenges and opportunities presented by North American Integration.