menu
Communiqués

Les travailleurs ont besoin d’outils d’orientation professionnelle personnalisés pour trouver de bons emplois

24 février 2022 Imprimer

Une étude de l’Institut de recherche en politiques publiques (IRPP) propose de nouveaux algorithmes pour identifier les meilleures possibilités d’emploi et de formation

Montréal — Que ce soit en raison de la pandémie, de l’automatisation des tâches ou du vieillissement de la population active, plusieurs secteurs économiques multiplient les licenciements ces dernières années alors que d’autres sont en panne de main-d’œuvre. Cette constante mutation du marché du travail a clairement établi que la résilience des travailleurs dépend plus que jamais de leur capacité de tirer profit des nouvelles possibilités d’emploi. Pour les aider à trouver ceux qui leur conviennent, les auteurs de cette étude de l’IRPP préconisent une nouvelle approche d’orientation professionnelle axée sur les compétences.

Matthias Oschinski et Thanh Nguyen proposent deux algorithmes. Le premier, qu’ils nomment « algorithme de proximité », identifie les emplois dont l’intérêt, les tâches et les compétences ont beaucoup de points communs avec le poste actuel d’un travailleur. Ce qui permet d’établir les types d’emploi qui lui conviendraient le mieux.

Le deuxième algorithme, qui détermine les écarts de compétence à combler pour accéder aux emplois identifiés, sert de base à la formulation de recommandations de formation.

« La flexibilité de nos algorithmes permet de sélectionner les emplois qui minimisent les exigences de recyclage professionnel – ce qui accélère la transition – tout en offrant un salaire et des perspectives d’emploi supérieurs à ceux du poste actuel du travailleur, précise Matthias Oschinski. Les travailleurs peuvent ainsi choisir parmi différents parcours de carrière à la fois réalisables et intéressants. »

Pour illustrer leur méthode, les auteurs examinent certains emplois alternatifs pour les métiers les plus touchés par la pandémie. Ils montrent notamment que les commis-vendeurs, qui sont exposés à de forts risques d’automatisation et de transmission virale, pourraient devenir agents d’assurance au prix d’efforts raisonnables et d’une formation adéquate. En intégrant cette méthode à un système complet d’information sur les carrières qui les oriente vers les formations et les offres d’emplois les plus pertinentes, les travailleurs auraient de meilleures chances de concrétiser leur rêve d’une réorientation réussie.

Face à l’évolution incessante du marché du travail, il est de plus en plus important que les adultes en âge de travailler sachent naviguer entre les possibilités d’emploi et de formation. Ces algorithmes peuvent offrir des choix personnalisés aux travailleurs en quête d’emplois alternatifs et les informer des compétences qu’ils doivent acquérir pour réussir leur transition.


On peut télécharger l’étude Finding the Right Job: A Skills-Based Approach to Career Planning de Matthias Oschinski et Thanh Nguyen, sur le site de l’IRPP (irpp.org/fr/).

Renseignements : Cléa Desjardins — Tél. : 514 245-2139 — cdesjardins@nullirpp.org

Finding the Right Job: A Skills-Based Approach to Career Planning

Finding the Right Job: A Skills-Based Approach to Career Planning

Lire le texte

CONTACT MÉDIAS

Cléa Desjardins
Directrice des communications
Tél. 514-245-2139 • cdesjardins@irpp.org