menu
Communiqués

Un plan d’action en six points pour favoriser l’emploi chez les personnes handicapées

11 août 2016 Imprimer

Montréal – Le gouvernement fédéral devrait améliorer l’offre de véritables emplois pour les personnes handicapées, en mettant ces personnes en contact avec des employeurs et en aidant les employeurs à leur offrir du soutien et un travail adapté : voilà l’une des conclusions d’une nouvelle étude de l’Institut de recherche en politiques publiques.

« Les Canadiens handicapés devraient pouvoir occuper un véritable emploi et recevoir un salaire décent, et leurs droits doivent, comme ceux de l’ensemble des travailleurs, être protégés par la législation du travail et des normes de sécurité », écrit l’auteur de l’étude, Michael Prince.

Il examine la situation de l’emploi chez les adultes en âge de travailler qui ont une invalidité physique ou mentale, et analyse les politiques actuelles à ce sujet. Ses résultats montrent qu’un nombre disproportionné de ces personnes ne travaillent pas, même si elles en sont capables et souhaitent le faire. De plus, parmi celles qui occupent un emploi, plusieurs gagnent moins que le salaire minimum et ne sont pas protégées par la législation du travail.

Michael Prince propose donc six mesures pour remédier à cette situation :

  • Renouveler notre conception de l’invalidité et de la citoyenneté ;
  • Permettre aux jeunes de mieux vivre la transition des études au travail ;
  • Améliorer l’accès à l’éducation postsecondaire ;
  • Promouvoir les pratiques de soutien en milieu de travail ;
  • Bonifier les services et le soutien à l’emploi ;
  • Actualiser les ententes touchant le marché de l’emploi.

Selon l’auteur, si les gouvernements ont mis en place, au cours des années, diverses mesures pour faciliter la participation au marché du travail des Canadiens ayant une invalidité, celles-ci manquent de cohérence. Les programmes offerts aux personnes handicapées par les autorités forment un assemblage hétéroclite de pratiques dont l’accessibilité, le caractère abordable et l’efficacité sont très inégaux.

Michael Prince soutient que cette situation est en bonne partie le résultat de choix politiques faits par le gouvernement fédéral dans le passé, en particulier le transfert aux provinces et aux territoires, depuis la fin des années 1990, des fonds de l’assurance emploi destinés aux programmes et aux services liés au marché du travail ; la réduction des dépenses, au cours de la dernière décennie, dans les programmes destinés aux personnes ayant une invalidité ; et le peu d’attention portée aux Ententes sur le marché du travail visant les personnes handicapées.

On peut télécharger Inclusive Employment for Canadians with Disabilities: Toward a New Policy Framework and Agenda, de Michael Prince, sur le site de l’Institut (irpp.org/fr).

-30-

L’Institut de recherche en politiques publiques est un organisme canadien indépendant, bilingue et sans but lucratif, basé à Montréal. Pour être tenu au courant de ses activités, veuillez vous abonner à son infolettre.

Renseignements :    Shirley Cardenas    tél. : 514 594-6877    scardenas@nullirpp.org

Inclusive Employment for Canadians with Disabilities

Inclusive Employment for Canadians with Disabilities

Lire le texte

CONTACT MÉDIAS

Cléa Desjardins
Directrice des communications
Tél. 514-245-2139 • cdesjardins@irpp.org