FTA at 15, NAFTA at 10

A Canadian Perspective on North American Integration

Thomas J. Courchene 12 janvier 2005

Professeur à la Queen’s University et chercheur principal à l’IRPP, Thomas Courchene établit quatre enjeux apparus depuis l’adoption de l’ALENA : le Canada est désormais plus souvent perçu comme un regroupement d’économies transfrontalières nord-sud plutôt qu’une même économie est-ouest ; la transformation de trois systèmes nationaux en un système continental progresse plus rapidement que les infrastructures matérielles et la structure institutionnelle de l’ALENA ; notre pays doit concilier intégration internationale et liberté d’action en matière de politique nationale ; enfin, la priorité accordée par les États-Unis à la sécurité de leur territoire soulève de nouvelles questions sur l’évolution de l’ALENA lui-même.

À la lumière de ces enjeux, l’auteur estime que le mouvement vers une intégration économique plus poussée observé dans les trois pays signataires mènera au renouvellement de l’entente, ce que Courchene appelle « l’ALENA à 20 ». Les gouvernements sous-nationaux (provinces et états) deviendront « les nouveaux moteurs » de cette refonte. En termes de négociations stratégiques, le Canada et les États-Unis multiplieront entre-temps les initiatives de sécurité économique et territoriale. Courchene identifie toutefois deux points importants pour comprendre le processus menant vers l’ALENA à 20 : la souplesse du régime canadien de taux de change et le projet de Zone de libre-échange des Amériques.