Communiqués

Le Conseil de la fédération du Canada doit se fixer un ordre du jour mieux ciblé

8 mai 2018 Imprimer

Montréal – Le Conseil de la fédération du Canada doit définir plus précisément son ordre du jour interne s’il veut gagner en influence sur la scène nationale, selon une nouvelle publication de l’Institut de recherche en politiques publiques.

La mise à l’ordre du jour de questions d’importance nationale est un objectif prioritaire du Conseil de la fédération comme de la National Governors Association (NGA) des États-Unis. Mais « nos premiers ministres provinciaux et les gouverneurs des États américains ne peuvent exercer une influence sur l’ordre du jour national, et moins encore le dicter, s’ils n’arrivent pas à définir et à promouvoir efficacement leur ordre du jour interne », observe Jared Wesley, auteur du document et professeur agrégé à l’Université de l’Alberta.

S’appuyant sur son analyse de la couverture médiatique et sur des entretiens approfondis avec des représentants officiels, Wesley montre que des intérêts divergents ont créé des divisions entre premiers ministres, surtout dans des domaines comme le développement des ressources et le changement climatique. Et même lorsqu’ils s’entendent sur certaines priorités, ils ont souvent du mal à parvenir à une position commune ou à un ensemble de messages clés.

Par rapport à nos premiers ministres, les gouverneurs américains exercent une plus grande influence sur l’ordre du jour national de leur pays. Les questions à résoudre sont beaucoup moins nombreuses à la table de la NGA, ce qui accroît leur capacité d’élaborer des stratégies à court terme. Enfin, la NGA dispose d’une équipe de communications spécialement chargée de soutenir ses objectifs.

En se dotant d’effectifs à temps plein pour promouvoir son action auprès des médias et du gouvernement fédéral, en conclut Wesley, nul doute que le Conseil de la fédération du Canada pourrait lui aussi renforcer son influence à l’échelle du pays.

On peut télécharger le document Coordinating Federalism: Intergovernmental Agenda Setting in Canada and the United States, de Jared J. Wesley, sur le site de l’Institut (irpp.org/fr).


L’Institut de recherche en politiques publiques est un organisme canadien indépendant, bilingue et sans but lucratif, basé à Montréal. Pour vous tenir au courant de ses activités, veuillez vous abonner à son infolettre.

Renseignements :    Shirley Cardenas    tél. : 514 594-6877   scardenas@nullirpp.org

Coordinating Federalism: Intergovernmental Agenda-Setting in Canada and the United States

Coordinating Federalism: Intergovernmental Agenda-Setting in Canada and the United States

Lire le texte

CONTACT MÉDIAS

Shirley Cardenas
Coordonnatrice des communications
Tél. 514-594-6877 • scardenas@irpp.org